Actualités Prospective Industries
Article

La mutation des chaînes de valeur : un atelier Prospective Industries en AURA

Près de deux mois avant les Rencontres « Prospective Industries », FIM AURA, le Cetim et l’UIMM Lyon-France ont organisé un atelier dans le cadre de la dynamique. Objectif : permettre aux industriels de réfléchir et d’échanger sur la mutation des chaînes de valeurs. Pour cela, plusieurs méthodes d’animation décalées ont été utilisées dont le fishbowl.

Ça relocalise ou ça délocalise ? Qui a peur de la Chine ? Plan de relance ou plan de survie ? Qu’achète le client aujourd’hui, un prix ou un délai ? Le digital, sauveur de l’industrie ? Compétitivité hors prix, mythe ou réalité ?

Autant de questions sur lesquelles industriels et animateurs ont réfléchi, débattu voire se sont opposés lors de cet atelier. Parmi les tendances dégagées de l’exercice : l’importance toujours accrue des achats responsables, de la RSE, des circuits courts. En d’autres termes, de l’employé à l’acheteur, les dimensions environnementale et éthique de l’entreprise et ses produits pèsent toujours plus lourd dans la balance. Dans le même temps, le client, voire même le consommateur final souhaitent acheter toujours moins cher, révélant parfois un comportement schizophrène.

Cet atelier, qui s’est déroulé le 21 octobre à Saint Priest (69), a mis en lumière des éléments qui seront débattus dans 5 régions lors des Rencontres Prospectives.

Nouveauté de cet atelier : la méthode Fishbowl animée par Karine Lenoir Capelle de la société Jalan Jalan. Connaissez-vous ce type d’animation ? Le principe est de disposer en cercle autant de chaises que de participants (ici d’industriels participants). Au centre de celui-ci sont disposées 5 chaises : 2 animateurs et 3 chaises libres. Ici, pour chacune des questions, les 2 animateurs ont opposé drastiquement leur point de vue. Lorsqu’un participant souhaitait prendre la parole, il devait se lever du cercle et s’asseoir sur une des chaises centrales pour prendre la parole. Il devait la quitter dès lors qu’il avait exprimé son point de vue. Une démarche nouvelle et décalée qui vient en cohérence de la dynamique Prospective Industries pour laquelle le quart d’heure d’avance est primordial. Les industriels se sont ensuite retrouvés en deux groupes pour d’une part imaginer ce que serait demain leur « nouvelle » chaîne de valeur et d’autre part afin de construire la « Une » du journal de leur entreprise en 2030 sur la base d’une question : « Comment j’ai réussi à m’épanouir dans ce nouvel environnement ? »

Industriels, vous aussi intégrez la dynamique en participant aux Rencontres qui se dérouleront dès le 24 novembre et jusqu’à mi-décembre en visio conférence ! 

Informations et dates