Hauts-de-France

Cap’Industrie est le programme de développement économique commun à la FIM, l’UIMM Hauts-de-France, la CCI Hauts-de-France et le CETIM.
Lancé en 2017, il a pour mission d’aider et d’accompagner les entreprises de la filière mécanique – métallurgique Hauts-de-France à se développer dans un environnement complexe.
La filière connaît une véritable révolution : nouveaux procédés techniques, évolution rapide des marchés, changements organisationnels et managériaux…
Quelques chiffres pour caractériser la branche métallurgie en Hauts-de-France : 126 500 emplois salariés qui représentent 9% des effectifs de la branche en France, et 40% de l’emploi industriel régional.
Afin de structurer au mieux les différentes actions et de répondre le plus rapidement possible aux besoins des entreprises, Cap’Industrie a défini six axes stratégiques : stratégie (qui inclut le programme PROSPECTIVE), marchés, industrie du futur, emploi industriel, financement, animation.

Partenaires

Agenda

  • Information
    Rencontre
    jeudi 26 novembre 2020
    Hauts-de-France

    Rencontre Cap Industrie

    Information
    Plus d'information
Rendez-vous

Editorial par Olivier Hutin, Président de Cap'Industrie

septembre 2020

À situation exceptionnelle, journée prospective exceptionnelle, autant dans la forme que sur le fond. Dans la forme, la visioconférence a obligé à réduire le format, ce qui a rendu la séance plus dense et n’a pas toujours permis d’approfondir les sujets, sans pour autant nuire à la richesse des échanges.

Sur le fond, les conséquences de la crise sanitaire se sont bien sûr trouvées au centre des débats. D’où cette formule inédite de ce tome Prospective Industries qui comprend deux parties essentielles : l’une sur les transformations attendues des chaînes de valeur et des modèles économiques, l’autre sur les nouvelles tendances du travail et du management.

Jamais, en temps de paix, nous n’avons connu une telle situation. Les pouvoirs publics ont réagi vite et bien en débloquant des moyens exceptionnels. Je pense notamment au PGE (Prêt garanti par l’État). Mais ce prêt, il faudra bien le rembourser. Beaucoup d’entreprises sont touchées ou vont l’être.

Alors, plutôt que subir cette crise, mieux vaut y voir une occasion de se remettre en cause, de repenser nos modèles de développement.

C’est l’occasion de revoir notre stratégie, de repartir sur de nouveaux secteurs d’activité, de nous diversifier.

C’est l’occasion de travailler sur l’amélioration de nos marges, en investissant dans le numérique par exemple. Les pistes existent. À chacun de choisir celle qui lui convient.

C’est l’occasion de poursuivre et d’amplifier le dialogue social qui s’est développé pendant le confinement. Durant cette période particulière, des liens nouveaux se sont tissés entre les collaborateurs et des échanges dépassant parfois le strict cadre professionnel ont eu lieu. Pour beaucoup, cela a permis de trouver un sens au travail et de partager les valeurs de l’entreprise.

Bref, c’est l’occasion de rebondir.

Bonne lecture.

septembre 2020

Prospective Industries 2020 10 Cap Industrie 213 300

Numéros précédents

mars 2020

Prospective Industries 2020 03 Cap Industrie 213 300

octobre 2019

Prospective Industries 2019 10 Cap Industrie 213 300

septembre 2020

Prospective Industries 2019 03 Cap Industrie 213 300

octobre 2018

Prospective Industries 2018 10 Cap Industrie 213 300

mars 2018

Prospective Industries 2018 03 Cap Industrie 213 300