Hauts-de-France

Cap’Industrie est le programme de développement économique commun à la FIM, l’UIMM Hauts-de-France, la CCI Hauts-de-France et le CETIM.
Lancé en 2017, il a pour mission d’aider et d’accompagner les entreprises de la filière mécanique – métallurgique Hauts-de-France à se développer dans un environnement complexe.
La filière connaît une véritable révolution : nouveaux procédés techniques, évolution rapide des marchés, changements organisationnels et managériaux…
Quelques chiffres pour caractériser la branche métallurgie en Hauts-de-France : 126 500 emplois salariés qui représentent 9% des effectifs de la branche en France, et 40% de l’emploi industriel régional.
Afin de structurer au mieux les différentes actions et de répondre le plus rapidement possible aux besoins des entreprises, Cap’Industrie a défini six axes stratégiques : stratégie (qui inclut le programme PROSPECTIVE), marchés, industrie du futur, emploi industriel, financement, animation.

Partenaires

Agenda

  • Information
    Rencontre
    jeudi 25 novembre 2021
    Arras Hauts-de-France

    Rencontre Cap Industrie

    Information
    Plus d'information
Chargeur rotatif
Rendez-vous

Editorial par Olivier Hutin Président de Cap'Industrie

mars 2021

L’incertitude devient un facteur essentiel dont l’entreprise doit tenir compte pour définir sa stratégie. Après la crise financière de 2008, la crise sanitaire démontre qu’il est bien difficile de prévoir de quoi demain sera fait. Bien malin est celui qui est capable de tracer le paysage économique des mois à venir. D’ailleurs, les économistes se montrent aussi discrets que le virus est présent.


Gérer l’incertitude conduit à se poser les bonnes questions sur son activité, sur la possibilité de cibler de nouveaux marchés, de se réorienter pour sortir de la dépendance à un secteur profondément touché par la crise. À cet égard, l’exercice de prospective proposé par la FIM et Cap'Industrie prend toute son utilité. Il nous éclaire sur des tendances, sur des signaux faibles annonciateurs de changements sur nos marchés, voire de bouleversement de nos modèles.

Gérer l’incertitude, c’est aussi gagner en agilité, pour affronter des situations que personne n’avait imaginé. Cela veut dire savoir se remettre en cause, une qualité intrinsèque à tout chef d’entreprise, mais qui prend davantage de valeur aujourd’hui. Cette capacité à prendre des virages, à se réinventer peut s’appuyer aussi sur une organisation et sur la technologie. La transformation digitale de l’industrie rend nos industries plus agiles, en leur donnant des outils qui permettent d’appréhender plus rapidement les imprévus de l’environnement et d’y faire face. Grâce au numérique, certaines entreprises confrontées à l’effondrement de leur marché ont pu se réorienter rapidement pour mieux rebondir.

Nous ne pouvons que souhaiter aux industriels de résister à la crise et de redémarrer quand la situation s'éclaircira. Si chacun doit trouver les ressorts de son rebond, l’action collective est également importante, ne serait-ce que parce qu’elle nous permet de partager nos expériences. C’est aussi cela l’intérêt de nos journées Prospective Industries.


Bonne lecture.

mars 2021

Prospective 21 03 Cap Web Page 01

Numéros précédents

septembre 2020

Prospective Industries 2020 10 Cap Industrie 213 300

mars 2020

Prospective Industries 2020 03 Cap Industrie 213 300

octobre 2019

Prospective Industries 2019 10 Cap Industrie 213 300

septembre 2020

Prospective Industries 2019 03 Cap Industrie 213 300

octobre 2018

Prospective Industries 2018 10 Cap Industrie 213 300

mars 2018

Prospective Industries 2018 03 Cap Industrie 213 300